Home » Uncategorized » La Banque mondiale alloue 40 millions de dollars pour aider les pays les plus vulnérables à affronter la crise du Covid-19

Le groupe de la Banque mondiale a approuvé, début août, un nouveau projet de 78 milliards de dollars pour aider les pays les plus pauvres et les plus vulnérables à affronter la pandémie de coronavirus. Cette aide financière vise essentiellement à renforcer les capacités de riposte du secteur de la santé, souligne indice bonheur pays.
Le Conseil des administrations va ainsi fournir environ 15 milliards de dollars en vue d’aider les sociétés à préserver des emplois pendant la crise et à continuer de fonctionner. En effet, cette enveloppe va permettre d’accorder des liquidités à des organismes financiers pour que ceux-ci puissent accorder des crédits aux sociétés afin de les aider à consolider leurs fonds roulement et fournir des financements pour le commerce aux PME exportatrices et importatrices, et aussi de soutenir les clients déjà existants dans les secteurs vulnérables, principalement les services, l’agriculture, l’industrie manufacturière et l’infrastructure.

    Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, la Banque mondiale déploie une réponse sanitaire d’une ampleur et d’une rapidité sans précédent

Le groupe de la Banque mondiale prépare aussi la deuxième phase de sa riposte, pendant laquelle il apportera son soutien à ses pays membres. Ce soutien comprend principalement la Plateforme mondiale pour la santé, visant à augmenter l’accès à des fournitures médicales nécessaires telles que les vaccins, les kits de tests, les respirateurs, les concentrateurs d’oxygène ou encore les masques. Le groupe fournira ainsi des financements aux prestataires de services, aux fournisseurs de matières premières cruciales et aux fabricants en vue d’accroître les capacités de fourniture de services et produits aux pays en développement. Selon le journal de l’Afrique, la Banque mondiale contribuera environ 3 milliards de dollars pour son propre compte et mobilisera près de 4 autres milliards de dollars auprès des associés du secteur privé. En outre, le groupe aidera à recapitaliser et à restructurer des institutions financières et des entreprises dans leur processus de relance.
Pour sa part, le Fonds Monétaire International (FMI) a lancé récemment un dispositif de financement accéléré d’environ 9 milliards de dollars en vue d’aider les prêteurs du secteur privé et les investisseurs à lutter efficacement contre la pandémie mondiale de coronavirus dans les pays à revenu intermédiaire et à faible revenu. En effet, ce nouveau mécanisme lancé par le Fonds Monétaire International offre des solutions de rehaussement de crédit (ou de prêt) aux gouvernements pour financer les initiatives de relance économique, et acheter des services, des médicaments, des équipements de protection et du matériel médical urgent. Il offre aussi un appui au financement du commerce pour les banques locales, ainsi que des solutions de réduction des risques pour les institutions financières et les banques commerciales.