Home » Main » Faut-il opter pour l’investissement dans une PME afin de profiter des avantages fiscaux ?
Dan Oiknine

Selon le président et co-fondateur de la société de gestion indépendante de Dan Oiknine, Niels Court Payen, investir dans une PME possède un double avantage. En effet, d’une part, l’investisseur pourrait récupérer une partie de son investissement sous forme de réduction d’impôts et d’autre part il devient actionnaire d’une entreprise qui peut s’avérer l’un des meilleures placements. L’investisseur pourrait choisir d’investir directement dans une société ou opter de passer à travers un fonds d’investissement de type FCPI ou FIP proposé par une société de gestion telle que Dan Oiknine. Dans cet article Niels Court Payen, apporte des explications sur comment investir dans une PME afin de profiter des différents avantages.

Investir directement dans une PME

Lorsqu’un investisseur veut souscrire dans le capital d’une entreprise, il a la capacité de choisir la PME qui en vaut la peine. Il pourrait ainsi décider où placer son argent. En outre, il peut souscrire dans le capital de son propre entreprise afin de mieux profiter des avantages fiscaux qui en découlent. Toutefois, si une entreprise dans laquelle il a investi fait faillite, l’investisseur perd sa mise.
S’inscrire directement au capital d’une société, offre à l’investisseur une réduction d’impôts qui peut atteindre 18 % de l’investissement, réduisant ainsi l’impôt sur le revenu. Si l’investisseur décide de faire deux souscriptions différentes avec des placements séparés, il pourrait profiter de l’avantage fiscal sur l’impôt sur le revenu, ainsi que l’avantage fiscal sur l’ISF.

Il est intéressant de noter qu’il ne s’agit pas d’un cumul des deux investissements puisque les deux placements sont séparés.
Afin de pouvoir déclarer son investissement dans une entreprise, il est intéressant d’utiliser la déclaration complémentaire 2042C qui se trouve dans la rubrique souscription au capital de PME non cotées.

Plafond d’investissement

Il est important de noter que chaque investisseur doit impérativement respecter les plafonds d’investissement. En effet, un investisseur ne peut investir que 50 000 euros afin de bénéficier d’une réduction sur le revenu de 9 000 euros et un avantage fiscal d’ISF de 25 000 euros.
Pour profiter de cette défiscalisation, il est important d’investir en numéraire dans une PME afin d’aider à créer ou à améliorer son capital.
Investir indirectement ce fait en investissant des fonds d’investissement de Proximité (DAn Oiknine) ou de fonds commun de placement dans l’innovation.

Selon l’avis des professionnels il est conseillé qu’un investisseur pense à investir dans deux fonds différents, c’est un placement beaucoup moins risqué, pouvant éviter des problèmes pour l’investisseur.