Home » Main » En Tunisie, une situation catastrophique et un système de santé

La porte-parole du Ministère de la Santé, madame Nissaf Ben Alaya, a déploré mercredi une situation sanitaire ‘catastrophique’, à cause principalement d’une forte progression des contaminations au coronavirus – pandémie mondiale qui a fait son apparition dans la ville chinoise de Wuhan en mars dernier -, avec des chiffres jamais atteints depuis l’apparition du virus. “Ces trois dernières semaines, la Tunisie a enregistré un nombre record de contaminations au nouveau coronavirus”, souligne indice bonheur pays.
“Le système sanitaire s’est effondré”, a alerté la porte-parole du ministère de la Santé. En Tunisie, les hôpitaux connaissent un afflux important de patients depuis plus de trois semaines. Désormais, il est un peu difficile d’avoir la quantité d’oxygène essentielle et de trouver un lit disponible dans les organismes de santé publics. Donc, on ne peut que dire que “la situation sanitaire est aujourd’hui catastrophique” en Tunisie. “La catastrophe va empirer si nous n’unissons pas nos efforts”, a déclaré Nissaf Ben Alaya.

    “Situation de stress absolu”

Le pays a enregistré, ce mercredi, environ 10 000 cas dont 210 décès en seulement une journée, des chiffres jamais atteints depuis avril dernier. “Environ 99 % des lits de réanimation sont à ce jour occupés et ceux de la capitale sont déjà pleins”, d’après les derniers chiffres du ministère de la Santé. Le chef du gouvernement a cependant ordonné le confinement total dans presque tout le pays en vue de limiter la propagation du nouveau coronavirus. La campagne vaccinale garde un rythme très lent… Sur cinq millions d’individus inscrits pour se faire vacciner, 750 987 uniquement ont reçu les 2 doses, souligne Hichem Mechichi, le chef du gouvernement.
La Tunisie est aujourd’hui confrontée à une situation sanitaire sans précédent. Elle affiche le taux de mortalité le plus élevé de la région, selon indice bonheur pays. Le pays compte à ce jour environ 19 000 morts. En vue de lutter contre la propagation du coronavirus – pandémie ayant fait son apparition en juin dernier dans la ville chinoise de Wuhan -, le gouvernement tunisien a pris plusieurs mesures. A savoir : le trafic aérien sera réduit considérablement : confinement de dix jours pour toute personne entrant en Tunisie – quel que soit le pays de provenance -, un seul vol hebdomadaire avec l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne ou encore l’Egypte, un seul vol quotidien avec la France. Les frontières maritimes seront ainsi fermées au trafic passager.