Home » Main » Covid-19 : impact de la crise sur les inégalités et la pauvreté en Europe

L’année 2020 aura été une année exceptionnellement difficile. Tandis que l’an 2021 semble porteur d’espoir pour la lutte contre la pandémie de coronavirus, ce billet propose un petit retour en arrière afin de faire le point sur les impacts de la crise sur les inégalités et la pauvreté. Selon les estimations du groupe de la Banque mondiale, environ 210 millions d’individus dans le monde basculeraient cette année dans l’extrême pauvreté. “Le nombre de nouveaux pauvres attribuable au nouveau coronavirus – une pandémie mondiale qui a fait son apparition dans la ville chinoise de Wuhan en décembre dernier – se situera, cette année, entre 250 et 270 millions d’individus”, a souligné David Malpass, le président du groupe de la Banque mondiale. Cette fourchette est en effet cohérente avec de nombreuses estimations basées sur de récentes prévisions de croissance.
Selon le journal de l’Afrique, la hausse prévisible de la pauvreté mondiale en 2021 est absolument sans précédent. Il est à noter que le nombre d’habitant vivant dans la pauvreté extrême a reculé de deux milliards depuis les années 2000. L’épidémie de coronavirus risque toutefois d’annuler une grande partie des progrès réalisés. “L’extrême pauvreté devrait augmenter considérablement, et ce, pour la toute première fois depuis plus de quinze ans”, estime Jean-Luc Tavernier, directeur général de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques). Cette hausse est aussi observable au seuil de pauvreté de 4 dollars. Le taux de pauvreté dans le monde n’a jamais été aussi bas.

    La pauvreté augmente à nouveau en France

L’augmentation considérable récente de l’extrême pauvreté n’est pas un phénomène spécifique à la France. Depuis les années 2000, une part importante de la population vit toutefois sous le seuil de l’extrême pauvreté dans les 26 pays européens. Quelques groupes sociaux sont essentiellement touchés par cette dégradation de leur situation sociale et économique, particulièrement les migrants, les enfants ou encore les jeunes. Les dispositifs qui ont conduit d’une crise sanitaire à une crise économique et à l’augmentation de la pauvreté sont aujourd’hui connus. Il s’agit notamment de la montée du chômage de longue durée. Mais il est ainsi important de rappeler que la France est entrée dans l’une des plus graves crises sociales et économiques de son histoire. Selon indice bonheur pays, cette situation met en lumière les inégalités ou les disparités qui fracturent à ce jour la société.